Retour

Jour du Souvenir: d'où vient le symbole du coquelicot?

Veteran_coquelicot

Le coquelicot est le symbole qui représente les sacrifices des soldats lors de la Première Guerre mondiale. Vendu en amont du Jour du Souvenir (à partir du dernier vendredi d'octobre), le coquelicot est généralement porté à la boutonnière en guise de soutien aux vétérans. Il doit néanmoins être retiré à la fin de la cérémonie du Jour du Souvenir.

D'où vient le symbole du coquelicot?

Le coquelicot est devenu le symbole des soldats canadiens morts au combat suite au poème "In Flanders Field" (Au champ d'honneur) du médecin militaire John McCrae.

Il constata suite aux combats la présence de cette fleur qui ne pousse habituellement que très rarement en Flandre. Les bombardements avaient en effet créé une importante quantité de poussière de chaux, propice à ce que la fleur se développe pour une courte période dans plusieurs endroits inusités d'Europe.

Les fonds recueillis annuellement dans le cadre de la campagne du coquelicot sont gérés par la Légion royale canadienne. Celle-ci a pour mandat de les utiliser afin de venir en aide directement aux vétérans en difficulté financière, mais aussi de financer l’achat d’appareils médicaux, la recherche médicale, la prestation de services à domicile, le maintien d’établissements de soins de longue durée et divers autres projets.

Un siècle après le début de la Première Guerre mondiale, il ne restait que peu de vétérans et le fond du coquelicot doit aujourd'hui réévaluer la gestion et son offre, toujours selon un mandat clairement établi.

Le coquelicot est utilisé comme un tel symbole dans plusieurs pays ayant pris part à la Première Guerre mondiale.

Commentaires