Retour

1 verre de vin rouge = 1 heure de sport. Pour vrai?

Si je vous dis qu'un verre de vin rouge équivaut à une heure de sport, me croyez-vous?

Tout récemment, le titre d’un article a attiré mon attention : Des scientifiques ont découvert qu’un verre de vin rouge équivalait à une heure de sport.

Cet article venait d’un site Internet où on retrouve plusieurs nouvelles abracadabrantes, mais qui sont malheureusement partagées sans discernement sur les réseaux sociaux, alors j’ai eu un doute.

J’ai poursuivi ma lecture :

« Une recherche récente menée à l’Université d’Alberta au Canada a démontré qu’un verre de vin rouge est aussi sain qu’une heure passée dans la salle de sport. […] En effet, le resvératrol, un polyphénol contenu dans le vin rouge, […] agit sur le corps de la même façon que le sport.[...] Selon la conclusion de Jason Dyke, directeur de la recherche, ceci pourrait permettre aux gens qui ne sont pas motivés pour aller dans la salle de sport de rester en forme. »

Là, mon doute était à son comble.

Aller à la source et vérifier les données

Je me suis donc informée auprès d’une spécialiste pour distinguer le vrai du faux dans cet article et pour en connaître la source. Nathalie Jobin, directrice scientifique d'Extenso, le Centre de référence sur la nutrition de l'Université de Montréal, me confirme que l’étude mentionnée est véridique, mais qu'évidemment, le titre dérive complètement. Voici les erreurs principales de l`article par rapport à l'étude originale :

1. Cette étude a été menée sur des rats et n’a pas encore été testée chez les humains.

On ne peut pas transposer aux humains les résultats d’une étude menée sur des animaux; on ne doit jamais omettre cette étape en science. Les études sur les animaux servent de point de départ, mais ensuite, selon la procédure scientifique, des études cliniques sont effectuées et, finalement, on peut conclure que c'est vrai parce que c'est observé chez l'humain. Erreur.

2. Ce n’est pas du vin rouge qui a été donné aux rats, mais un supplément contenant du resvératrol, un antioxydant qu'on retrouve dans le vin rouge. Fausse donnée.

3. Dans ce supplément, il y avait 250 mg de resvératrol. Dans un verre de vin rouge, il y en a 0,25 mg. C’est 1000 fois moins! La différence de concentration n’est absolument pas comparable. L’antioxydant est extrêmement concentré dans le supplément donné aux rats. Fausse donnée.

L’étude consistait à comparer deux groupes de rats qui faisaient de l’exercice, l’un sous l’influence du supplément, l’autre sans. Les résultats sont les suivants : ceux qui ont pris le supplément ont amélioré l'efficacité et leur fonction cardiaque. Il fallait s’y attendre, puisque cet antioxydant est reconnu pour avoir des effets bénéfiques sur la santé cardiaque et, à la grande concentration à laquelle il a été donné, il était évident que les effets allaient être observés dans ce sens.

4. Les deux groupes faisaient de l'exercice; jamais on ne les a comparés avec un groupe qui n’en faisait pas. Alors comment sauter à la conclusion qu’un verre de vin rouge (qui n’en était d’ailleurs pas un!) équivaut à une heure de sport? Aucune comparaison semblable n’a été mentionnée dans l’étude originale. Erreur.

Morale de cette histoire…

Donc, n'hésitez pas : quand vous avez un doute face à ce que vous lisez sur Internet, parce que ça vous surprend ou que vous trouvez ça bizarre ou farfelu, fiez-vous à votre instinct, posez des questions et tentez de trouver la source originale. Mais ne partagez pas sans avoir fait vos propres recherches…

Plus d'articles

Commentaires