Retour

2018 dans l’espace : les rendez-vous à ne pas manquer

On marchera sur la Lune en 2018, et la fusée la plus puissante depuis Apollo subira son premier test. Coup d'oeil sur les principaux événements scientifiques prévus pour l'espace.

Une superfusée testée en janvier

Elle s’appelle Falcon Heavy : fabriquée par l’entreprise privée SpaceX, c’est la fusée la plus puissante à être expérimentée depuis Saturn V qui, en 1973, propulsait les astronautes sur la Lune. Selon le président-directeur général de SpaceX, Elon Musk, Falcon Heavy devrait subir son premier test en janvier. Elle sera lancée de la plateforme 39A, celle-là même qui a vu le départ des premiers astronautes sur la Lune. Plus tard dans l’année, il est prévu que deux personnes embarquent à titre privé pour un voyage autour de la Lune, propulsées par Falcon Heavy.

Éclipse de Lune en janvierAprès les spectacles qu’ils nous ont offerts en 2017, la Lune et le Soleil se rencontreront à nouveau le 31 janvier 2018. Nous aurons alors droit à un alignement Soleil-Terre-Lune. Placé directement derrière la planète bleue, le Soleil projettera ainsi l’ombre de la Terre dans l’espace et la pleine lune s’y glissera, son trajet l’entraînant dans l’ombre de la Terre.

Dans les grandes villes de Vancouver à Winnipeg, on pourra voir une éclipse lunaire totale, tandis qu’elle sera partielle pour les grandes villes plus à l’est du pays.

La Lune entrera dans l’ombre de la Terre à 12 h 51 (heure de l'Est) et réapparaître à 4 h 49 (heure de l'Est).

L’Inde se dirige vers la LuneL’organisation indienne pour la recherche spatiale (ISRO) lancera la sonde spatiale Chandrayaan-2. Capable de se placer en orbite autour de la Lune puis de s’y poser, elle comprend aussi un rover qui devrait opérer sur la surface de la Lune pendant un mois. La mission est prévue pour le mois de mars.

Depuis les missions américaines sur la Lune où l’Homme a marché en 1972, seule la Chine s’y était rendue. L’Inde s’inscrit comme un autre joueur-clé dans l’exploration spatiale, alors que sa Mars Orbiter Mission (MOM) est en orbite autour de la planète rouge depuis 2014. L’Inde prévoit atterrir sur Mars en 2021 ou en 2022 et placer une sonde en orbite autour de Vénus.

Rencontre avec un astéroïdeDès juillet, la sonde Hayabusa-2 de l’Agence d’exploration aérospatiale japonaise JAXA se placera dans l’orbite de l’astéroïde Ryugu 1999 JU3 pour l’étudier à distance. Elle y enverra aussi un atterrisseur chargé de collecter et de ramener sur Terre des échantillons de Ryugu 1999 JU3. La sonde quittera l’orbite de l’astéroïde en décembre 2019 pour se poser sur la Terre en 2020.

Pluie de PerséidesElles sont populaires chaque année et se produisent de la mi-juillet à la fin août : les pluies de Perséides, ou étoiles filantes. On les voit quand la Terre passe au travers de débris célestes laissés par des comètes ou des astéroïdes, qui produisent alors le phénomène des étoiles filantes que nous admirons dans le ciel.

Les Perséides sont les plus visibles de ces pluies de météorites, et comme elles ont lieu en été, les admirer est un plaisir. En 2018, on les verra du 13 juillet au 26 août, la nuit du 12 au 13 août étant le meilleur moment pour les observer, lorsque jusqu’à 100 météorites peuvent traverser le ciel en une heure. Et comme la Lune se fera discrète dans le ciel cette nuit-là, les conditions seront idéales, si le temps est clair.

Une technologie canadienne sur un astéroïde

L’astéroïde Bennu recevra lui aussi de la visite en 2018, alors que la sonde OSIRIS-REx de la NASA s’y posera en août. La mission de la sonde : cartographier la surface de l’astéroïde - petit corps céleste qui fait 492 mètres de largeur - à l’aide de l’altimètre laser canadien OLA. Pendant six mois, la sonde recueillera des données sur la topographie, l’histoire, la composition et la morphologie de cet astéroïde. La mission prévoit de prélever un échantillon de 60 grammes pour le ramener sur Terre en 2023.

David Saint-Jacques dans l’espace

David Saint-Jacques a attendu neuf ans pour aller dans l’espace. Ce sera chose faite en novembre, alors que l’astronaute canadien s’envolera pour la Station spatiale internationale. Il y passera six mois et y mènera des expériences médicales et scientifiques.

Terminer l'année en beauté Spectacle de fin d’année, les Géminides représentent une autre belle occasion d’observer des météorites qui peuvent produire des boules de feu éclairant le ciel. On pourra voir les Géminides du 4 au 16 décembre. Elles atteindront leur apogée dans la nuit du 13 au 14.