Retour

24 heures de science : des activités dans tout l'Est-du-Québec

Les passionnés et les néophytes de sciences sont invités à participer aux activités du festival 24 heures de science partout dans la province. L'Est-du-Québec n'est pas en reste. Des activités ont lieu toute la fin de semaine au Bas-Saint-Laurent, en Gaspésie, aux Iles-de-la-Madeleine et sur la Côte-Nord.

Un texte de Émile Duchesne

Au Bas-Saint-Laurent, les finissants en sciences humaines du Cégep de Rimouski présentent leurs travaux de fin d'études, qui visent la résolution de problèmes aussi divers que le transfert des entreprises familiales, l'anxiété de performance et les conditions de vie des aînés.

Des étudiants du cégep, Félix-Antoine Dumont-Pouliot, Samuel Perron et Zoé Désy, ont décidé de travailler sur l'érosion côtière parce qu'ils rêvent de visiter les Îles-de-la-Madeleine.

D'autres comme Henri Gosselin, Jérémy Beaulieu et Laurie Deschênes s'intéressent à la consommation d'alcool parfois excessive de leur génération.

En Gaspésie, les finissants en sciences de la nature du Cégep de la Gaspésie et des Îles présentent leurs projets de recherche toute la fin de semaine. Les projets touchent des sujets variés comme l'impact des hydrocarbures sur la pêche au homard, le cancer, les moules, mais aussi l'aquaponie.

Une conférence sur les mammifères marins

À Sept-Îles, une chercheuse de la Station de recherche des Îles Mingan, Amber Gibson, a donné une conférence samedi sur les mammifères marins du golfe du Saint-Laurent. La conférence avait pour objectif de partager les recherches qui sont effectuées à la Station.

Pendant l'échange qui a suivi la conférence, les personnes présentes ont posé de nombreuses questions sur la situation des baleines noires dans le golfe du Saint-Laurent.

Dans la province, 450 activités sont proposées dans le cadre des 24 heures de science .

Avec les informations de Laurie Dufresne