Retour

Après un an à la dérive, un bateau robotisé qui bat les records est retrouvé

Le voilier robotisé Ada, qui détient le record pourde la plus grande traversée autonome, même s'il s'est perdu en mer, a été secouru des vagues de l'Atlantique, un an après avoir perdu contact avec ses créateurs.

Le bateau autonome, bâti par des étudiants de l’Université de la Colombie-Britannique (UBC), a été retrouvé sans voiles au large de la Floride, le 1er décembre, par des scientifiques à bord du navire de recherche américain Neil Armstrong.

Après quelques recherches sur Google, l’équipage du Neil Armstrong a vite compris que le robot appartenait à l'UBC.

« C’était une émotion assez incroyable de retrouver le bateau, mais aussi comment de voir que ce navire de recherche américain a pu découvrir à qui il appartenait », dit Kristoffer Vik Hansen, un des créateurs d’Ada.

Les étudiants de l'UBC ont lancé le bateau de 5 m de Saint-Jean, à Terre-Neuve, en août 2016, dans l’espoir qu’il pourrait traverser l’Atlantique et parvenir en Irlande.

En novembre, ils ont perdu tout contact avec Ada. « Évidemment, on était triste de le voir disparaître », affirme M. Vik Hansen.

À ce moment-là, Ada avait déjà battu le record de la plus grande distance parcourue par un bateau autonome à travers l’Atlantique.

L’équipe travaille maintenant à ramener le voilier à l'UBC, afin de déterminer ce qui a mal fonctionné et la façon de prévenir des problèmes semblables à l’avenir.

Plus d'articles

Commentaires