Retour

Bonne année pour les découvertes archéologiques sur la Côte-Nord

D'Essipit à Natashquan, en passant par la Pointe-aux-Outardes et Moisie, l'organisme Archéo-Mamu Côte-Nord a découvert et fouillé près d'une dizaine de sites archéologiques cette année.

Un texte de Vincent Larin

« C’est la demande », explique simplement l'archéologue et directeur d'Archéo-Mamu, François Guindon, pour justifier le nombre élevé de fouilles que son organisme a effectué sur la Côte-Nord cette année.

Quelques endroits où des fouilles ont été menées:

  • Dans le secteur de la communauté autochtone d’Essipit, où deux projets, un à l’intérieur des terres et l’autre dans la communauté elle-même, ont été menés. Les fouilles menées dans la communauté ont permis de déterrer les restants d’un campement, où des autochtones allaient se préparer avant de séjourner à l’intérieur des terres. « Il y avait beaucoup de pierres taillées. Des milliers et des milliers d’artefacts, certains datés de 5000 ans avant aujourd’hui », s'exclame-t-il.
  • Au Parc-Nature de Pointe-aux-Outardes, où un premier site archéologique a été confirmé sur la terre ferme.
  • À Natashquan, sur le site de la pourvoirie Hipou, qui appartient à la communauté.

Voici quelques-une de ces découvertes (chaque carré représente un centimètre) :

D'après les informations de l'émission Bonjour la côte