De petits engins qui tiennent dans le creux d'une main pourraient bientôt partir à la découverte du système d'étoiles Alpha du Centaure.

Un texte d'Alain Labelle

Le physicien milliardaire russe Youri Milner a annoncé la création du programme de recherche Breathrough Starshot qui projette d'envoyer des sondes de la taille d'une puce d'ordinateur vers le système d'étoiles voisin de notre système solaire en seulement une génération, soit environ 20 ans après son lancement.

Son projet, qui va coûter 100 millions de dollars, a reçu le soutien de l'astrophysicien Stephen Hawking.

Ces StarChips parcourront donc des milliards de kilomètres vers une destination jamais atteinte par des engins de fabrication humaine. Actuellement, la sonde la plus éloignée est Voyager-1, lancée en 1977. Elle progresse dans le milieu interstellaire après avoir quitté notre système solaire en 2012.

Le système de trois étoiles Alpha du Centaure pourrait bien abriter une planète semblable à la Terre. C'est ce que nos télescopes et les récentes avancées technologiques pourraient nous dévoiler dans les prochaines décennies.

Direction Alpha du Centaure

Le système Alpha du Centaure est situé à 4,37 années-lumière de notre planète. Avec les technologies actuelles, il faudra environ 30 000 ans pour l'atteindre.

Le groupe d'experts mis sur pied par M. Milner a conclu qu'avec un peu plus de recherche et de développement, il serait possible de créer des vaisseaux spatiaux qui réduiraient cette durée à deux décennies.

Ce type de vaisseau spatial voyageant à 60 000 km par seconde, le StarChip, ne pèserait que quelques grammes et se déplacerait à un cinquième de la vitesse de la lumière, en bombardant sa voile de quelques mètres carrés de photons produits par un laser basé sur Terre.

Les premiers résultats de recherche indiquent que la projection de ce rayon laser nécessiterait environ 100 gigawatts, soit à peu près la puissance requise pour faire décoller une navette spatiale. Selon les calculs, le StarChip pourrait donc atteindre Alpha du Centaure en 20 ans.

Par comparaison, la sonde américaine New Horizons a atteint Pluton l'an passé à une vitesse de 49 kilomètres par seconde. À cette allure, il faudrait plus de 24 000 ans à une sonde lancée depuis la Terre pour atteindre Alpha du Centaure.

En outre, M. Milner estime que ces sondes pourraient être produites et lancées en masse, ce qui permettrait notamment, outre la mission vers Alpha du Centaure, d'explorer notre système solaire.

Le Russe âgé de 54 ans a bâti sa fortune de 2,9 milliards de dollars américains grâce à des investissements judicieux dans plusieurs entreprises en démarrage, dont Facebook.

D'ailleurs, le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, fait partie du conseil d'administration de l'entité.

Plus d'articles

Commentaires