Retour

Des scientifiques saskatchewanais en deuil après la mort de Stephen Hawking

La communauté scientifique de la Saskatchewan est en deuil, après la mort du célèbre astrophysicien Stephen Hawking la nuit dernière. Ce sont les accomplissements et les qualités du prodige de la physique qui auront marqué plusieurs passionnés des sciences dans la province.

Un texte de Miriane Demers-Lemay

« On a perdu un grand génie, et je suis vraiment triste qu’il soit décédé, témoigne l’étudiante en sciences informatiques et en biologie de l'Université de Regina, Nicole Katona. Stephen Hawking était sur ma liste de personnes à rencontrer dans ma vie. Il se démarquait des autres parce qu’il voyait le monde de façon différente. »

L’étudiante n’est pas la seule à l'Université de Regina à être attristée par le décès de Stephen Hawking.

« J’aimais son sens de l’humour et sa capacité à reconnaître lorsqu’il était dans l’erreur », révèle Marianne Jacobsen, chargée de cours en biologie. C’est une qualité importante, surtout dans le monde dans lequel on vit maintenant, avec toute cette désinformation. »

D’autres se souviendront de son courage et de sa persévérance, malgré ses lourds handicaps.

« Il a accompli tellement de choses dans sa vie », commente l’étudiant en statistiques et biologie, Stefano Mezzini. L’étudiant ne se sent pas triste, il préfère célébrer la vie du physicien.

« Il était une source d’inspiration pour les personnes avec des handicaps, ajoute-t-il. Il a toujours agi comme une personne normale, même s'il était en fauteuil roulant. Il ne voulait pas de pitié pour être différent. Et je crois que c’est important de conserver cette dignité, pour lui comme pour tout le monde. »

Un héritage pour la science

« Il s'est battu toute sa vie avec ses idées, explique le professeur en physique de l’Université de la Saskatchewan, Jean-Pierre St-Maurice. Il faisait des prouesses avec son cerveau que peu de gens étaient capables de faire. Il y en a qui comparent son génie à Mozart, qui pouvait composer une symphonie sans rien écrire sur une feuille de papier. »

Le professeur souligne les contributions de Stephen Hawking à la science, surtout dans les théories sur les trous noirs et la formation de l’univers. Il ajoute que le physicien savait comment vulgariser la science et la rendre accessible pour le grand public.