Retour

Des squelettes de victimes de l'Inquisiton retrouvés au Portugal 

Des chercheurs portugais croient qu'une dizaine de squelettes retrouvés dans un ancien dépotoir sont ceux de victimes juives de l'Inquisition, il y a plus de 400 ans.

Les archéologues ont retrouvé les restes à Évora, à 135 kilomètres à l'est de la capitale du pays, Lisbonne. Le dépotoir a été utilisé approximativement entre 1568 et 1634.

Les corps des trois hommes et neuf femmes avaient simplement été lancés aux ordures, sans aucun arrangement funéraire, révèlent les chercheurs dans l'édition de septembre du Journal of Anthropological Archaeology.

L'Inquisition portugaise a débuté en 1536. Les Juifs étaient fréquemment accusés de continuer à pratiquer illégalement leur foi en secret. Des centaines de Juifs ont été brûlés vifs et d'autres ont succombé aux conditions inhumaines dans les prisons de l'Inquisition.

Les Juifs n'avaient pas droit à un enterrement approprié.

Les chercheurs admettent qu'il est impossible de savoir si les squelettes sont véritablement ceux de Juifs.

Les ossements ont été retrouvés lors de la rénovation d'un ancien tribunal de l'Inquisition.

Plus d'articles

Commentaires