Retour

Deux jeunes entrepreneurs se lancent dans l’impression 3D

De jeunes entrepreneurs de Windsor en Ontario mettent sur pied une entreprise d'impression en 3D. Un milieu encore peu connu, mais promis à un bel avenir.

Ben Arquette et Liam Glieson sont élèves en 12e année. Depuis le mois de février, ils proposent leurs services d’impression en 3D par le biais de leur entreprise en ligne, Printable Canada.

La fabrication 3D permet de produire des prototypes ou des modèles uniques à moindres coûts. Un bon moyen pour une entreprise ou un particulier de faire un essai avant de lancer de la production d’un objet sans être obligé de concevoir un moule.

« La semaine dernière, l’équipe de robotique de l’école E.J. Lajeunesse nous a commandé une pièce pour leur robot », explique Ben.

Mais pourquoi faire appel à une entreprise quand on peut soi-même posséder une imprimante 3D.

Selon Liam, cette technique n’est pas aussi simple qu’elle paraît. « Il y a beaucoup d’éléments à considérer. Il ne s’agit pas simplement de brancher l’imprimante dans l’ordinateur. Cela demande des connaissances et de l’expérience pour faire des objets de bonne qualité », indique-t-il.

Pour l’instant, leur imprimante ne leur permet que de réaliser de petits objets. Mais le duo a de l’ambition.

« Nous voulons que les gens pensent à nous d’abord quand ils pensent à des entreprises canadiennes d’impression en 3D », indique Liam.

Un concours pour faire grandir leur entreprise

Ils participent d’ailleurs au concours « Jeunes entrepreneurs, faites votre présentation », organisé par les Centres d'excellence de l'Ontario et le ministère du Développement économique et de la Croissance.

S’ils parviennent à franchir l’étape régionale, ils pourront présenter leur projet à Toronto à de véritables entrepreneurs. À la clé de cette compétition, 3000 $ et le développement d’un réseau sur lequel s’appuyer pour faire croître leur entreprise. S’ils gagnent, ils envisagent d’acquérir une autre imprimante pour diversifier leurs offres, notamment des objets plus spécifiques comme des modèles dentaires.

À l’heure actuelle, il existe très peu d’entreprises dans ce secteur dans la région, expliquent les deux jeunes. Avec une imprimante plus perfectionnée, ils pourront se positionner dans une niche où il n’y a aucune entreprise dans un rayon de 400 km au Canada, précise Ben.

Le public peut voter pour le concours « Jeunes entrepreneurs, faites votre présentation » jusqu'au 20 avril prochain.

Plus d'articles

Commentaires