Le laboratoire mobile de l'Écocentre Homarus s'arrêtait samedi à la Place Résurgo, à Moncton. Les familles pouvaient venir y observer des homards et y faire des découvertes sur une des principales activités économiques de la province.

Un texte de Mathieu Massé

James Upham, le responsable de la programmation de la Place Resurgo, tente d’amener des activités qui sont à la fois intéressantes pour toute la famille, mais également interactives. « L’idée est d’avoir quelque chose de différent chaque samedi matin », explique-t-il.

Homarus et la Place Resurgo s’étaient entendus l’année dernière et l’activité avait été un succès. « Le Laboratoire mobile de Homarus c’est parfait, parce que les jeunes peuvent vraiment expérimenter en touchant et en regardant de près ».

Shawna LeBlanc est guide interprète pour Homarus. Elle explique que le laboratoire mobile permet d’en apprendre sur le mode de vie des homards, leur reproduction, leur croissance, mais aussi sur l’industrie de la pêche.

Une cage en démonstration était aussi disposée sur une table pour expliquer de quelle manière les homards se prennent au piège.

Deux homards adultes de huit ans, un mâle et une femelle, étaient aussi dans le laboratoire mobile pour que les visiteurs puissent les observer, comprendre les différences et savoir les identifier.

Également, dans un petit bocal, un jeune bébé de trois mois mesure seulement quelques centimètres. Les visiteurs étaient invités à proposer un nom pour le baptiser. C'est finalement Serge qui a été retenu. Le homard grandira et sera sûrement de retour l'année prochaine. On ne saura si c'est un mâle ou une femelle que lors de sa troisième année de vie.

Basé à Pointe-du-Chêne, l’Écocentre Homarus est victime de sa popularité. « On a eu vraiment beaucoup de monde. La première année c’était un petit projet pilote, mais là on est rendu trop gros pour notre édifice », dit-elle en riant.

Selon elle, l’écocentre aurait dépassé les 6000 visiteurs au cours de l’été.

La prochaine activité avec Homarus à la Place Resurgo se déroulera le 4 novembre.

Plus d'articles

Commentaires