Les futurs parents pourront bientôt suivre le développement de leur bébé à naître grâce à des visualisations 3D réalistes et immersives, rendues possibles grâce à une technique qui combine l'imagerie par résonance magnétique (IRM) et les données échographiques.

À l’heure actuelle, l’IRM offre une imagerie fœtale et placentaire de haute résolution avec un excellent contraste. Un tel examen est généralement utilisé dans l'évaluation fœtale lorsque les ultrasons ne fournissent pas d’images d’assez bonne qualité.

Réalité virtuelle

Le Dr Heron Werner Jr et ses collègues brésiliens ont créé des modèles de réalité virtuelle 3D basés sur les résultats d’IRM de fœtus.

Des tranches d’imagerie sont utilisées pour commencer la construction du modèle. Le médecin sélectionne ensuite les parties du corps à reconstruire en 3D. Lorsque le modèle tridimensionnel précis est créé (l’utérus, le cordon ombilical, le placenta et le fœtus), le dispositif de réalité virtuelle peut être programmé pour incorporer le modèle.

Les modèles fœtaux en 3D combinés avec des technologies immersives de réalité virtuelle peuvent améliorer notre compréhension de l’anatomie du fœtus. Ils peuvent être utilisés à des fins éducatives ou simplement pour permettre aux parents de visualiser leur bébé.

Dr Heron Werner Jr

En portant un casque de réalité virtuelle, les utilisateurs peuvent entendre les battements cardiaques du bébé et, en déplaçant leur tête, étudier son anatomie.

La technique permet de recréer toute la structure interne du fœtus, y compris une vue détaillée des voies respiratoires, ce qui peut permettre de déceler des anomalies ou malformations et de les expliquer aux parents. Ces derniers pourront aussi se faire expliquer en détail la nature d'une intervention ou d'un traitement et ainsi prendre des décisions plus éclairées.

La méthode sera présentée la semaine prochaine lors de la rencontre annuelle de la Radiological Society of North America (RSNA).