Retour

L’amas de la nébuleuse d’Orion révèle de nouveaux secrets

L'existence de trois populations distinctes de jeunes étoiles au sein de l'amas de la nébuleuse d'Orion a été observée grâce à un télescope de l'Observatoire européen austral (ESO). Une observation qui remet en question nos connaissances actuelles. Explications.

Un texte d'Alain Labelle

Cette récente détection offre de nouveaux éléments de compréhension de la formation de ce type d'amas. Elle laisse à penser que la naissance d’étoiles s’effectue par étapes, chaque étape requérant un temps bien plus court que ce qui était estimé jusqu’à présent.

Cette image a été captée par la caméra optique à grand champ installée sur le télescope de sondage du Très Grand Télescope, un ensemble de quatre télescopes principaux et quatre auxiliaires situé à l'Observatoire du Cerro Paranal, dans le désert d'Atacama, au nord du Chili.

Plus qu’une photo

Cette image est bien plus qu’une simple photo. Une équipe de scientifiques a utilisé les données recueillies dans le but de déterminer, avec précision, la luminosité et les couleurs de l’ensemble des étoiles de l’amas.

Ces mesures de couleur ont permis aux astronomes d’évaluer la masse et l’âge des étoiles.

À la grande surprise des chercheurs, les données ont permis de mettre en évidence l’existence de trois populations stellaires distinctes d’âges potentiellement différents.

L’astronome Monika Petr-Gotzens, également de l’ESO, explique que cette image « atteste que les jeunes étoiles d’un amas ne se sont pas tout à fait formées simultanément ».

En d’autres termes, notre connaissance actuelle du processus de formation des étoiles au sein des amas devra être revue.

Ce nouveau résultat laisse donc à penser que la formation d’étoiles au sein de l’amas de la nébuleuse d’Orion s’effectue par étapes, et bien plus rapidement que ce qui était imaginé auparavant.

Plus d'articles

Commentaires