Retour

L'attaquant de l'Intrépide Hendrix Lapierre meilleur espoir de la LHJMQ

L'attaquant de l'Intrépide de Gatineau Hendrix Lapierre est le meilleur espoir en vue du prochain repêchage de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

Un texte de Jonathan Jobin

Le Centre de soutien au recrutement (CSR) a dévoilé sa liste de joueurs pour le repêchage qui aura lieu le 2 juin, au Centre Gervais-Auto de Shawinigan, et Lapierre trône au sommet.

« Il y a deux ans, j'ai été retranché du Bantam AAA. C'est spécial de voir ça. J'ai travaillé tellement fort que c'est vraiment une belle récompense », mentionne l'adolescent de 15 ans.

Le jeune centre de Gatineau a connu une excellente saison. Il a récolté 17 buts et 40 mentions d'assistance en 35 parties cette année.

Il a ajouté dix points en neuf parties de séries éliminatoires, en plus d'épater les recruteurs de la LHJMQ lors du Défi d'excellence Gatorade avec neuf points et une victoire en finale. « Cette année a été vraiment fructueuse pour moi. J'ai évolué avec une excellente équipe et un bon encadrement. Cela m'a beaucoup aidé cette année. J'ai mis beaucoup plus d'efforts que l'an dernier aussi et je suis vraiment content », ajoute Lapierre.

Les Saguenéens de Chicoutimi possèdent le premier choix du prochain repêchage. Comme le hasard fait bien les choses, Hendrix Lapierre compte plusieurs membres de sa famille au Saguenay.

« J'essaie de pas trop y penser pour être honnête, mais on en entend beaucoup parler. Je me fais des scénarios dans ma tête. Je mentirais de dire que je n'y pense pas », mentionne le hockeyeur, qui dit toutefois n'avoir aucune préférence quant à sa prochaine destination.

Les joueurs de l'Intrépide sous-estimés?

Si les habiletés de Lapierre ne font pas de doute avec la qualité de son coup de patin et sa facilité à protéger la rondelle, le classement de ses coéquipiers le déçoit un peu.

Après lui, William Dagenais est le joueur de l'Intrépide le mieux classé, au 36e rang. Il devrait donc entendre son nom en fin de 2e tour. Anthony Hamel, un défenseur, est de son côté classé en fin de 4e tour, au 67e échelon.

« Pour moi, William est un joueur sous-estimé, il est en progression constante. Il va sortir plus haut, je n’ai aucun doute là-dessus. Anthony de son côté est extrêmement fiable dans les situations de fin de matchs notamment », affirme Lapierre.

L'attaquant a aussi de bons mots pour le gardien Alexandre Groleau, qui est un espoir de 6e à 8e tour.