Retour

L'expédition Canada C3 de passage mardi à Baie-Comeau

L'expédition Canada C3 se rend à Baie-Comeau, mardi, après s'être arrêtée au large de Rimouski, lundi, et aux Escoumins, dimanche.

Le brise-glace, qui est parti de Toronto le 1er juin, doit arriver en octobre en Colombie-Britannique, après avoir passé 150 jours en mer.

Après le golfe du Saint-Laurent et les Maritimes, l'équipage se rendra dans l'océan Arctique, avant de rejoindre la côte ouest et le Pacifique, en contournant l'Alaska.

Le « Canada C3 », un navire de 67 mètres, compte à son bord une équipe de chercheurs, qui travaillent sur une vingtaine de projets scientifiques. Ils étudient notamment les algues et le phytoplancton, l'environnement sonore sous-marin et la présence de microplastiques.

Plusieurs aires de conservation du Canada seront visitées le long du trajet de 23 000 kilomètres. La chef scientifique de l'expédition estime qu'il s'agit d'une occasion unique de prendre des échantillons dans trois océans.

« Normalement les chercheurs, par exemple un chercheur qui travaillerait sur l'ADN environnemental ou la biodiversité pourrait être spécialiste de l'océan Pacifique, et comparer ses résultats avec un collègue de l'Atlantique. »

L'équipage du « Canada C3 » traversera le golfe du Saint-Laurent en direction des Maritimes avant de contourner la zone atlantique.

Plus d'articles

Commentaires