Que ce soit à Calgary, Vancouver, Winnipeg ou Saskatoon, des centaines de personnes ont défilé ensemble pour soutenir la communauté scientifique dans le cadre d'un mouvement international suivi à travers 500 villes du monde samedi.

Cet appel est, à l’origine, un geste de solidarité envers les scientifiques américains qui sont nombreux à affirmer être sous-financés et censurés depuis l’élection de Donald Trump, ouvertement climatosceptique.

C’est à Calgary que la manifestation était la plus importante parmi les provinces de l’Ouest : plus de 800 personnes ont marché sur le chemin Macleod S.E. jusqu’à la Plaza olympique pour souligner l’importance de la science.

À Vancouver, les participants étaient au moins 500 sur la place du théâtre Queen Elizabeth affichant les mêmes revendications sous une pluie battante.

Du côté de Winnipeg et Saskatoon, une foule d’environ 200 personnes s’est jointe au mouvement, respectivement devant la législature et au parc Victoria. Le rassemblement de Saskatoon était suivi d’une foire pour mettre en lumière le travail des scientifiques et leur importance.

Peu après son arrivée à la Maison-Blanche, M. Trump a signé des décrets pour démanteler les protections environnementales de son prédécesseur démocrate Barack Obama et a nommé à la tête de l'Agence de protection de l'environnement (EPA) le climatosceptique Scott Pruitt.

Dans son premier budget, le président américain a réduit de 31 % les fonds de l’EPA, tandis que l’éducation a subi un rabais de 13 %.

Plus d'articles

Commentaires