Retour

L'Université de la Saskatchewan se dote d'un système d'imagerie pour les plantes

Le cyclotron du Centre saskatchewanais des sciences de l'Université de la Saskatchewan est le premier établissement canadien à se doter d'un système d'imagerie qui permet de voir la progression des plantes par tomodensitomètre.

Le PhtytoPET permet d'étudier le développement des plantes sous différentes conditions grâce aux radio-isotopes. un peu comme lorsque quelqu'un doit passer un test de rayons X.

Les chercheurs peuvent ainsi voir en 3D où vont les radio-isotopes et savoir comment la plante grandit et réagit aux différentes pressions dans son environnement que ce soit de la sécheresse, des attaques d'insectes ou des maladies.

Cela permet aussi de mieux comprendre comment les plantes fonctionnent du point de vue moléculaire, ce qui pourrait servir de base à la création de nouvelles variétés.

Plus d'articles

Commentaires