Retour

La Colombie-Britannique pourrait perdre sa plus grande collection de fossiles de dinosaures

Un musée dans le nord-est de la Colombie-Britannique qui regroupe la plus grande collection de fossiles de dinosaures de la province vient de fermer ses portes après avoir perdu une source de financement indispensable.

Le 5 mars, le conseil du district de Tumbler Ridge a refusé la demande de 200 000 $ en financement pour le Centre de recherches en paléontologie de la région Peace. Cela a amené le conseil d’administration du musée à fermer temporairement l’immeuble et à congédier cinq de ses employés.

Le musée a été créé à la suite de la découverte d’empreintes de dinosaures dans un ruisseau avoisinant en 2000.

Depuis, les archéologues ont découvert des centaines d’os et d’empreintes appartenant aux dinosaures qui ont jadis parcouru le territoire de la Colombie-Britannique.

Parmi les découvertes figurent des empreintes de brontosaures, les seules empreintes de Therizinosaure connues au monde et le squelette de dinosaure le plus intégral découvert dans la province.

Un site reconnu par l'UNESCO

Ces découvertes ont amené la communauté à être reconnue par l'UNESCO comme étant un « géoparc » global, soit une zone géologique ayant une importance internationale.

Les conseillers de Tumbler Ridge s’inquiètent du fait que le district finance à la fois le musée et le géoparc.

« Il n’y a aucun doute que le district soutient ces deux organisations, affirme la conseillère Joanne Kirby, mais nous devons réfléchir un peu plus sur quoi dépenser de l’argent. »

Si le musée est fermé de façon permanente, la collection de fossiles pourrait devoir quitter la province, affirme son conservateur Rich McCrae.

La fondation du musée et la société du géoparc ont présenté un mémorandum de compréhension au conseil afin de restaurer leur financement.