Retour

La girafe s’ajoute à la liste des espèces menacées d'extinction

Une baisse de 40 % des populations de girafes a été observée en Afrique au cours des 30 dernières années, révèle un rapport de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), qui classe maintenant l'animal dans la liste des espèces « vulnérables » et menacées d'extinction.

Les statistiques dévoilées lors d’une rencontre de l’UICN qui se tient actuellement à Cancún, au Mexique, montrent que le nombre de girafes est passé d'environ 155 000 individus en 1985 à 97 000 en 2015.

Selon le Dr Julian Fennessy, coprésident du groupe chargé de suivre les girafes pour l'UICN, sur les neuf espèces de girafes retrouvées dans 21 pays africains, trois se portent bien, l'une est stable, mais les cinq autres connaissent un net déclin.

La diminution de son habitat naturel en raison de l’agriculture et de l’exploitation minière est en partie responsable de la situation. Mais le braconnage en temps de guerre est également montré du doigt. C’est que, dans plusieurs régions déchirées par la guerre, les girafes représentent de bons repas pour les guerriers.

La faune africaine en danger

En septembre dernier, le Rapport sur le statut de l’éléphant d’Afrique présenté lors de la 17e session de la Conférence des Parties à la CITES montrait que l’ensemble de la population de l’éléphant d’Afrique a connu son pire déclin en 25 ans, principalement en raison du braconnage pendant les 10 dernières années.

La situation est également très préoccupante pour toutes les espèces de rhinocéros.

Dans la dernière édition de la Liste rouge mondiale de l'UICN, sur les 82 954 espèces étudiées, 23 928 sont classées menacées. Parmi ces espèces, 42 % des amphibiens, 13 % des oiseaux et 26 % des mammifères sont menacés d’extinction au niveau mondial.

C’est également le cas pour 30 % des requins et raies, 33 % des coraux constructeurs de récifs et 34 % des conifères.

Plus d'articles

Commentaires