Retour

La gomme et les bonbons peuvent altérer la digestion

Un additif alimentaire retrouvé dans la gomme et les bonbons peut altérer la structure et la fonction des cellules digestives, montre une étude américaine.

Un texte d'Alain LabelleLa chercheuse Gretchen Mahler et ses collègues de l’Université Binghamton expliquent que la capacité des cellules de l’intestin grèle d’absorber les nutriments et de servir de barrière aux agents pathogènes est « considérablement diminuée » à la suite d’une exposition chronique aux nanoparticules de dioxyde de titane, un additif alimentaire commun que l’on trouve dans pratiquement tout, notamment la gomme à mâcher, le pain et les pâtisseries, sans oublier le dentifrice.

Ce minéral est souvent utilisé pour rendre des substances opaques.

Dans ces travaux, les chercheurs ont exposé un modèle de culture de cellules intestinales à l'équivalent de nanoparticules de dioxyde de titane retrouvé dans un repas sur quatre heures (exposition aiguë), ou trois repas sur une période de cinq jours (exposition chronique).

Si l’exposition aiguë n'a pas eu beaucoup d'effets, l'exposition chronique a diminué les capacités absorbantes des microvillosités à la surface des cellules intestinales en trois principaux points :

  • la barrière intestinale a été affaiblie;
  • le métabolisme a été ralenti;
  • certains nutriments comme le fer, le zinc et les acides gras étaient plus difficiles à absorber.

En outre, les fonctions enzymatiques ont subi des effets négatifs, et plus de signes d'inflammation ont été observés. Il ne faut cependant pas s’inquiéter pour sa santé, estiment les auteurs de ces travaux publiés dans la revue spécialisée NanoImpact .

L'oxyde de titane est un additif alimentaire courant, et les gens en mangent beaucoup depuis longtemps! Ne vous inquiétez pas, ça ne vous tue pas! Mais nous voulions connaître certains de ses effets. Nous pensons que les gens devraient les connaître.

Gretchen Mahler

De précédents travaux avaient montré que les nanoparticules de dioxyde de titane ont des effets sur les microvillosités, mais pas dans des concentrations aussi petites.

Pour éviter d’ingérer trop d’oxyde de titane, il faut éviter les aliments transformés, particulièrement les bonbons, explique Mme Mahler.