Retour

La moitié des personnes vivant avec le VIH sont maintenant sous traitement

Le nombre de personnes atteintes par le VIH/sida et qui sont sous traitement antirétroviral a doublé en cinq ans pour atteindre 18,2 millions, montre le rapport annuel de l'ONUSIDA.

Cela représente la moitié des personnes qui vivent aujourd'hui avec le virus dans le monde.

Le document montre que 1,2 million de personnes de plus qu'au début de l'année 2016 ont accès au traitement. Il indique aussi que le nombre de décès liés au syndrome a baissé de 45 %, à 1,1 million, en 2015 par rapport au pic de 2 millions atteint en 2005.

Pour le directeur d’ONUSIDA, Michel Sidibé, ces données représentent un progrès remarquable, mais qui reste fragile. L’organisation espère atteindre l'objectif de 30 millions de personnes sous traitement d'ici 2020.

Actuellement, environ 36,7 millions de personnes vivent avec le sida dans le monde, principalement en Afrique.

Pas moins de 2,1 millions de personnes ont encore été infectées par le VIH l’année dernière.

Il n'existe toujours pas de vaccin ni de médicament permettant de guérir du VIH/sida. Actuellement, le traitement ARV permet seulement de contrôler l'évolution du virus et d'augmenter l'espérance de vie des séropositifs.

Le rapport rappelle que les jeunes filles et femmes de 15 à 24 ans sont particulièrement vulnérables face au virus, notamment en Afrique subsaharienne.

Les jeunes femmes font face à une triple menace : un haut risque d'infections, peu de tests et peu de suivi des traitements. Il est urgent de faire plus.

Michel Sidib

L’ONUSIDA estime que 7500 jeunes filles ont été infectées chaque semaine en 2015 dans le monde.