Une « pleine Lune des castors » sera visible à compter de jeudi soir et sera à son apogée vendredi, vers 22 h 22 (heure du Pacifique).

Cette fin de semaine, une pleine Lune inhabituellement plus proche de la Terre pourra être observée. Sa lumière va ainsi traverser une plus grande partie de l’atmosphère.

Derek Kief, astronome au Centre spatial H.R. MacMillan, à Vancouver, dit que, contrairement à l’éclipse du mois d’août, la surface rayonnante de cette pleine Lune peut être observée en toute sécurité. « C’est l'occasion incroyable de pouvoir lever les yeux vers le ciel et admirer notre Lune », dit M. Kief.

L'origine de l’expression Lune des castors remonte aux trappeurs qui utilisaient la lumière de la pleine Lune afin de tendre leurs pièges à cette période de l'année.

Presque une super Lune

Cette pleine Lune des castors manquera de peu d'être considérée comme une super lune, un moment où une pleine lune est à son point le plus rapproché de la Terre.

« Cette pleine Lune survient juste avant que la Lune n'atteigne sa distance la plus rapprochée de la Terre », dit Johanna Wagstaffe, météorologue à CBC. « Donc, si la Lune des castors avait lieu un jour plus tard, elle aurait été une "super" Lune des castors. »

La seule super Lune de 2017 aura lieu le 3 décembre.

Plus d'articles

Commentaires