Les chats ont tranquillement envahi le monde. Ils sont dans les jardins, sur les t-shirts, et même sur YouTube. Des scientifiques européens ont voulu retracer le parcours du félin au cours des millénaires afin de comprendre pourquoi l'humain a laissé le chat entrer dans son environnement plutôt que de le chasser comme un animal parasite.

Ces chercheurs ont étudié l’ADN de plus de 200 chats des 9000 dernières années, incluant un chat égyptien momifié et d’anciens chats romains de l’ère mésolithique.

Ils ont ainsi découvert que les chats se sont dispersés dans le monde en deux périodes. L’une par le biais des pratiques d’agriculture, l’autre par l’ouverture des routes commerciales.

Ce sont les Égyptiens qui ont fait des chats les dieux domestiques que nous connaissons.

Les chercheurs précisent que les chats ont développé des dispositions plus amicales envers les humains de telle sorte qu’ils sont passés d’agents de contrôle de la vermine à compagnons domestiques, explique Claudio Ottoni, coauteur de l’article publié dans la revue Nature Ecology & Evolution. « Ceux qui étaient plus gentils étaient ceux qui étaient le plus souvent gardés par les humains », dit-il.

La relation bénéfique et réciproque entre l’animal et l’humain a contribué à domestiquer le chat... ou l'humain!

Tous les chats domestiques descendent du Felis silvestris lybica du Proche-Orient, une région qui s’étend de la Libye à l’Afghanistan, mais il en existe 5 sous-espèces distinctes.

La recherche indique que deux de ces sous-espèces, l’une de l’Asie du Sud-Ouest, l’autre d’une lignée africaine, ont mené au chat domestique que nous connaissons aujourd’hui.

La lignée de l’Asie du Sud-Ouest est apparue il y a 9000 ans en Turquie. Le chat est arrivé dans la région méditerranéenne il y a 6500 ans, probablement en suivant des agriculteurs. De là il s’est répandu en Afrique, en Asie et dans le reste de l’Europe.

Le chat égyptien est apparu il y a environ 5000 ans, et dès lors il avait un statut particulier. L’art égyptien montre le chat assis sur les divans, autour de la table. Ces félins étaient même momifiés comme les humains.

Les chercheurs ont aussi examiné le pelage de ces petits fauves. Ainsi, il y a 10 000 ans, les lybica étaient de couleur sable et rayés.

Les chercheurs ont aussi découvert que le chat tigré est apparu au Moyen-Âge.

À partir du 19e siècle, le métissage est devenu populaire et différents types de chats, de couleurs et de pelages se sont précisés.

Avec les informations de CBC

Plus d'articles

Commentaires