Retour

Le plus grand radiotélescope du monde commence ses observations

Le plus grand radiotélescope du monde est entré en service dimanche dans le sud-ouest de la Chine. Le radiotélescope Fast permettra de repérer une multitude de structures présentes dans l'univers en captant des signaux qui sont extrêmement faibles.

Le Five-hundred-meter Aperture Spherical Radio Telescope (FAST), qui présente une ouverture sphérique d'un diamètre de 500 mètres, couvrant une surface équivalente à 30 terrains de football, est installé dans une zone rurale de la province du Guizhou, entre trois collines karstiques. Il est composé de 4450 panneaux triangulaires.

À titre comparatif, il dépasse nettement en dimension le radiotélescope d'Arecibo, située dans l'île de Porto Rico, qui a un diamètre de 305 mètres.

Sa construction s'est échelonnée sur cinq ans et a nécessité des investissements de 230 millions de dollars canadiens.

Les scientifiques pourront, entre autres, sonder la présence d'hydrogène dans les galaxies lointaines ou déceler la présence d'étoiles à neutrons.

Grâce à son nouvel instrument, la Chine espère aussi détecter une vie intelligente extraterrestre.

Environ 10 000 personnes résidant dans un rayon de 5 kilomètres autour du dispositif d'écoute ont été réinstallées plus loin pour laisser place au télescope. Les cellulaires, les microondes et même les portes de garage seraient susceptibles d'interférer avec les outils de mesure du télescope. Les personnes touchées par cette mesure se verront offrir un dédommagement de 12 000 yuans, soit environ 2500 $.

Depuis quelques années, le pays augmente ses investissements dans l'astronomie tout en accélérant son programme d'exploration spatiale à coups de milliards de dollars, avec l'ambition d'installer une station permanente en orbite avant 2020, et à terme d'envoyer un homme sur la Lune.

Plus d'articles

Commentaires