Retour

Le Saint-Laurent et sa gestion au coeur d'une compétition entre ingénieurs à l'UQAR

Le fleuve Saint-Laurent a inspiré les organisateurs de la première Compétition québécoise d'ingénierie à se tenir à l'extérieur des grands centres et qui s'ouvrira jeudi à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR).

Cette compétition regroupe annuellement quelque 250 étudiants au baccalauréat des 11 facultés d'ingénierie des institutions d'enseignement supérieur du Québec.

Sous le thème « Génie du Saint-Laurent », ces étudiants s'affronteront dans des compétitions amicales où ils proposeront des solutions d'ingénierie, par exemple, pour les problématiques d'approvisionnement des communautés riveraines ou pour la gestion des impacts des activités humaines sur le fleuve ou encore pour des ouvrages de génie côtier. Les participants sont des étudiants de tous les domaines de l'ingénierie que ce soit le génie mécanique, le génie électrique ou le génie civil.

Ils ont été sélectionnés par leur université parmi tous les étudiants de leur faculté.

Un organisateur, Dominic Lafontaine-Poirier, a expliqué que les compétitions sont exigeantes et peuvent obliger les étudiants à passer la nuit à travailler sur un projet qu'ils soumettront à un jury le lendemain.

Les gagnants de cet affrontement amical représenteront le Québec lors de la compétition canadienne d'ingénierie qui aura lieu plus tard cette année à Calgary.

Le public peut assister aux présentations des différents projets. La compétition se poursuit jusqu'à dimanche à l'UQAR.

Plus d'articles

Commentaires