Le mouvement orbital de deux trous noirs supermassifs alors qu'ils s'entrelacent au centre d'une galaxie lointaine a été détecté pour la première fois par des astrophysiciens américains.

Cette détection a été réalisée à l’aide du réseau américain de radiotélescopes astronomiques (Very Long Baseline Array, VLBA)

La présence d’un tel duo dans cette galaxie située à quelque 750 millions d’années-lumière de la Terre peut signifier que cette galaxie s’est fusionnée avec une autre dans le passé.

Ces deux trous noirs pourraient maintenant fusionner au cours des prochains millions d’années. Cet événement astronomique créerait des ondes gravitationnelles à travers l'Univers.

Ils sont actuellement à 24 années-lumière l'un de l'autre, ce qui est très proche pour de tels phénomènes physiques.

La masse combinée des deux trous noirs de la galaxie elliptique appelée poétiquement 0402+379 avoisine celle de 15 milliards d’étoiles comme le Soleil.

Cette galaxie a été observée pour la première fois en 1995.

Ce type de trou noir supermassif réside habituellement dans le centre des galaxies. Notre Voie lactée en possède d’ailleurs au moins un.

Leur observation, mais surtout la compréhension de leur orbite, aidera les astrophysiciens à mieux comprendre le fonctionnement d’un tel système binaire.

Le détail de cette étude est publié dans l'Astrophysical Journal.

Plus d'articles

Commentaires