Retour

Le truc des parents dinosaures pour ne pas écraser leurs œufs

Certaines espèces de dinosaures disposaient leurs œufs autour d'un espace central libéré où elles installaient leur corps et leurs pattes, affirment des paléontologues chinois et canadiens.

Un texte d'Alain LabelleL’incubation chez les dinosaures est un comportement relativement peu étudié en raison du nombre restreint de fossiles mis au jour.

La paléontologue canadienne Darla Zelenitsky de l’Université de Calgary et ses collègues chinois ont pourtant réussi à décrire ce comportement pour la première fois chez des oviraptorosaures de différentes espèces du groupe éteint des dinosaures théropodes.

Dans leurs travaux, la forme et la taille de plus de 40 nids fossiles différents, pour la plupart originaires de Chine et de Mongolie, ont été analysées dans le but de déterminer leurs comportements d'incubation.

La stratégie du milieu

Les chercheurs ont ainsi pu déterminer que le fait de disposer les œufs autour d'un centre libéré permettait à la fois de les garder au chaud et de les protéger sans les détruire.

Il a également été établi que le diamètre des couvées variait de 35 cm chez les espèces plus petites à 330 cm chez les plus grandes, les Macroelongatoolithus. Ainsi, plus l’espèce était de grande taille, plus l'écart central dans le nid semblait augmenter.

Les oviraptorosaures, anciens dinosaures à plumes lointains parents des oiseaux modernes, vivaient à l'époque du Crétacé tardif, il y a au moins 66 millions d'années.

L’apparence de ces animaux était très particulière. Par exemple, l’espèce Anzu wyliei a été surnommée « poule de l'enfer » en raison de sa crête osseuse imposante et de sa longue queue de lézard.

Ainsi, chez les oviraptorosaures, la disposition des œufs se faisait toujours en anneau même si la physionomie du centre du nid variait.

L'espace central était petit ou même absent pour les plus petites espèces d'oviraptorosaures, puis il s'agrandissait avec la taille de ces dinosaures et allait jusqu'à occuper la plus grande partie du nid pour les espèces géantes.

Des comportements variables selon la taille

Ces espèces géantes pondaient des œufs de forme allongée qui pouvaient mesurer 50 centimètres de long et peser jusqu'à 7 kilos.

Dans la mesure où elles ne s'asseyaient pas directement sur leurs œufs, les grandes espèces n'étaient pas à même de leur procurer une vraie chaleur, mais leur attitude devait les protéger des prédateurs et des intempéries.

Les théropodes forment un vaste groupe comprenant la plupart des grands dinosaures carnassiers, dont le Tyrannosaurus rex, mais aussi les ancêtres des oiseaux modernes.

Les oviraptorosaures étaient de tailles diverses. Par exemple, le Caudipteryx avait la taille d'un dindon, alors que le Gigantoraptor mesurait 8 mètres et pesait environ 1400 kilos.

Le détail de ces travaux est publié dans la revue Biology Letters de la Royal Society (en anglais).