Retour

Les altruistes sont plus attirants, selon une étude ontarienne

Une étude menée par un chercheur de l'Université Nipissing, à North Bay, démontre que les gens altruistes ont davantage de relations sexuelles. 

L'étude a été publiée dans le British Journal of Psychology et est le résultat d'un sondage mené auprès de 800 étudiants universitaires. 

« Nous avons trouvé que les adultes qui avaient souvent des comportements altruistes ont rapporté avoir davantage de partenaires sexuels ou de rapports sexuels dans leur relation », explique le professeur qui a mené l'étude, le Dr Steve Arnocky. 

Ces comportements altruistes incluaient faire des dons à des organismes de charité ou aider un étranger à sortir sa voiture prise dans la neige, précise Steve Arnocky. 

Les chercheurs sont partis d'une autre étude dans laquelle des anthropologues ont analysé des populations de chasseurs-cueilleurs Hadza de Tanzanie.

Les hommes qui partageaient le fruit de leur chasse avec la communauté se reproduisaient davantage qu'un chasseur qui gardait tout pour lui.

Les individus appelés à participer à l'étude se sont fait demander notamment s'ils étaient prêts à partager une partie des gains reçus avec un organisme charitable.

Ceux qui ont dit oui ont rapporté avoir plus de relations sexuelles et de partenaires que les autres, explique le professeur Arnocky.

L'étude a aussi démontré que l'altruisme est généralement plus efficace chez les hommes que chez les femmes pour attirer des partenaires sexuels, ces dernières étant davantage séduites par des comportements altruistes, affirme le chercheur. 

Parmi l'équipe de chercheurs menés par Dr Steve Arnocky se trouve le professeur agrégé de la Faculté de psychologie de l'Université Guelph, le Dr Pat Barclay. 

Plus d'articles

Commentaires