Les effets préventifs des baies de sureau du Canada contre le cancer du cerveau ont été démontrés par la chercheuse Evelyne Muhire et ses collègues de l'UQAM.

Un texte d'Alain Labelle

Leurs travaux ont été présentés dans le cadre du 84e congrès de l'Acfas qui se tenait cette semaine à l'UQAM.

Pas moins de 75 % des cas de cancers pourraient être évités en adoptant de saines habitudes de vie, comme bien manger. Il est bien connu qu'une alimentation saine, composée de beaucoup de fruits et légumes, est l'un des premiers facteurs de prévention. La raison? Ils regorgent d'anthocyanes, des pigments de la classe des polyphénols, réputées pour leur puissant pouvoir antioxydant.

Les chercheurs ont voulu vérifier les effets préventifs des baies et des fleurs de sureau contre le glioblastome, un cancer du cerveau très agressif.

Des extraits de jus de baies et d'infusion de fleurs ont été testés sur des lignées de cellules de glioblastomes et de vaisseaux sanguins.

Leurs résultats montrent des effets antiprolifératifs et anti-inflammatoires. Les extraits de baies sont plus efficaces que les extraits de fleurs.

Plus d'articles

Commentaires