Retour

Les changements climatiques pourraient encourager la prolifération d'algues toxiques

Un rapport de l'agence océanographique et atmosphérique américaine conclut que les changements climatiques pourraient nourrir de plus longues et fréquentes éclosions d'algues toxiques le long de la côte du Pacifique du Canada et des États-Unis.

La recherche sur la présence d'algues toxiques dans les mammifères marins le long de la côte de l'Alaska est un avertissement pour la Colombie-Britannique selon Kathi Lefebvre, une des auteurs du rapport. « C'est la même côte », soutient la biologiste de la National Oceanic and Atmospheric Administration. « Ces régions courent les mêmes risques que l'Alaska et [l'État de] Washington », poursuit-elle.

Les toxines présentes dans des mammifères marins

La scientifique et ses collègues ont étudié les carcasses de plus de 900 mammifères marins de l'Alaska pour détecter la présence d'acide domoïque et de saxitoxine, deux toxines potentiellement mortelles produites par des algues et auparavant trouvées dans les eaux canadiennes.

Des 13 espèces de mammifères marins examinées, de faibles niveaux d'acide domoïques ont été identifiés chez chacune d'entre elles et la présence de saxitoxine chez 10 d'entre elles.

« Nous ne savons pas si ces animaux ont eu des doses assez importantes pour avoir des effets sur leur santé. Nous savons seulement que les toxines étaient présentes. Ça nous dit que le risque est là », enchaîne-t-elle.

Selon elle, les concentrations n'ont peut-être pas eu d'effet sur la santé, mais elle se demande ce que réserve l'avenir, avec l'augmentation prévue de la température qui favorisera la prolifération des algues.

Kathi Lefebvre ajoute que même si les toxines ne tuent pas les mammifères, ils représentent un stress de plus dans un environnement en changement. Elle fait valoir que d'autres études sont nécessaires pour déterminer comment les toxines remontent la chaîne alimentaire, de même que sur la prolifération des algues à travers le temps.

Plus d'articles

Commentaires