Retour

Les drogues psychédéliques au secours des dépendances aux opioïdes, selon une étude

La consommation de drogues psychédéliques aurait des propriétés protectrices contre le développement de dépendances aux opioïdes, indique une étude publiée dans le Journal of Psychopharmacology.

Dans cette recherche menée par des scientifiques américains sur des consommateurs d’opioïdes, ceux qui avaient aussi consommé des substances psychédéliques étaient 27 % moins enclins à abuser des opioïdes et 40 % à moins souffrir de symptômes de dépendance à ces drogues.

Les drogues hallucinogènes auraient des propriétés protectrices contre les troubles liés à l’usage des opioïdes ou pourraient même favoriser l'arrêt de son utilisation. Ces résultats viennent justifier « le besoin de développer des traitements médicalement assistés à base de psychédéliques, comme le LSD et la psilocybine, pour soigner les dépendances à l’alcool, la cocaïne, les opioïdes et le tabac », peut-on lire dans le communiqué du Dr Vincent Pisano, du Touro College of Osteopathic Medicine.

Outre leur influence sur les opioïdes, les drogues psychédéliques se sont également « avérées prometteuses dans le développement de traitements efficaces contre la consommation de drogues en général ou dans le traitement du syndrome du stress post-traumatique, de l’anxiété ou encore de la dépression », indiquent les chercheurs.

Il est par conséquent important selon les chercheurs de développer de nouvelles thérapies de ce type dans un contexte de crise des opioïdes.