Retour

Les plantes sont propices à l’imagination dans les aires de jeux

Les terrains de jeux extérieurs aménagés avec des éléments naturels influencent favorablement le comportement des jeunes enfants, indique une étude de l'Université de la Colombie-Britannique (UBC).

Installer des tiges de bambou, des briques, des herbes décoratives ou du sable dans une aire de jeux terne est un moyen suffisant pour rendre les enfants plus imaginatifs, disent des chercheuses de l'école d'architecture et d'aménagement paysager.

Les enfants se retrouvent dans un espace propice à la créativité, car ils manipulent des briques, se cachent derrière des plantes et inventent des jeux, dit l'auteure principale de l'étude, Susan Herrington, qui observe le comportement des enfants depuis 20 ans.

Les signes dépressifs des enfants peuvent même être atténués, affirme l'étude.

Avec sa collègue étudiante Sara Brunelle, de UBC, Mme Herrington a observé pendant 6 mois 46 enfants âgés de 2 à 5 ans dans l'aire de jeux de 2 garderies à Vancouver. Au départ, disent-elles, les enfants semblaient s'ennuyer, mais leur énergie a sensiblement augmenté une fois qu'ils eurent été entourés d'éléments naturels.

Les chercheuses reconnaissent que les garderies hésitent à réaménager leurs terrains de jeux en raison des coûts élevés, mais qu'installer des plantes peut être un outil peu cher pour rendre les enfants heureux.

Plus d'articles

Commentaires