Retour

Les « plus vieux champignons du monde » découverts en Afrique du Sud

La découverte de fossiles de champignons vieux de 2,4 milliards d'années pourrait modifier notre conception de l'émergence de la vie sur Terre, selon une nouvelle étude publiée dans le magazine spécialisé Nature Ecology & Evolution.

Les fossiles, trouvés dans des pierres autrefois submergées sous les fonds marins, ont conservé l’apparence de champignons vivants. Les chercheurs à l'origine de l’étude indiquent que cette découverte pourrait repousser la date d’apparition des champignons d’un à deux milliards d’années.

La communauté scientifique estime que la vie sur Terre, qui a débuté avec des organismes unicellulaires comme des bactéries, serait apparue il y a environ 3,8 milliards d’années. Jusqu’ici, les plus vieux spécimens de champignons trouvés sur la planète dataient de 46 millions d’années.

Pierre, eau, lave

Les fossiles ont été trouvés au large de l’Afrique du Sud, à 600 kilomètres de Johannesburg, en creusant dans le sol rocailleux qui s’est formé il y a des milliards d’années à partir de lave en éruption depuis les fonds marins.

Cette découverte laisse donc à penser que les premiers champignons sont d’abord apparus non pas sur le sol continental, mais dans les profondeurs de l’océan, explique Stefan Bengston, professeur au Musée suédois d’histoire naturelle et chef de l’équipe de chercheurs derrière cette trouvaille.

Selon lui, la « biosphère profonde (deep biosphere, en anglais) où ont été trouvés les fossiles représente une portion importante de la Terre, mais nous en savons bien peu sur sa biologie, et encore moins sur l’histoire de son évolution ».

Stefan Bengston précise qu’il y a une « forte probabilité » que ces fossiles soient ceux des « plus vieux champignons du monde – deux fois plus vieux que ce qui était généralement accepté jusqu’ici ».

Plus d'articles

Commentaires