Retour

Les tests génétiques plus susceptibles d’influencer l’identité des Blancs, affirme une étude

À partir d'un échantillon de salive, des compagnies offrent la possibilité de découvrir en détail son patrimoine génétique. Les résultats de ces tests d'ascendance génétique ne seraient pas reçus de la même manière par les différents groupes ethniques, selon une étude menée à l'Université de la Colombie-Britannique (UBC).

Les chercheurs ont consulté 100 individus qui s’identifiaient au départ comme étant Blancs, Noirs, Asiatiques, Autochtones, Latino-Américains ou Hispaniques. Les participants ont été interviewés une première fois avant d’effectuer un test génétique, puis une seconde fois 18 mois après avoir reçus l’analyse de leurs résultats.

« La plupart des répondants non blancs n’avaient pas l’impression que la découverte de ces nouvelles informations changeait leur identité », soutient l'auteure principale de l’étude, Wendy Roth. « Ils avaient déjà un fort sentiment d’appartenance et d’engagement envers leur identité. »

Les chercheurs ont remarqué que les participants blancs étaient plus susceptibles d’adopter une nouvelle identité ethnique, à condition que cela n’ait pas d’impact sur l’acceptation des autres.

D’après l’auteure, les résultats de l’étude démontrent que la race et l'ethnicité sont des concepts plus sociaux que génétiques.

Sélectionner ses origines

Les chercheurs ont constaté que les gens avaient tendance à ne tenir compte que d’une certaine partie des résultats des tests d’ascendance génétique.

« Nous n’avons pas tendance à simplement croire ce que la science nous dit et à considérer qu’il s’agit d’une preuve de nos origines, affirme Wendy Roth. Nous avons tendance à nous en tenir à nos intérêts, ce que nous apprécions, ce qui nous semble positif, ce que nous voulons être et comment nous croyons que les autres vont nous percevoir. »

L’étude de l’UBC soutient que les aspirations identitaires et les idées préconçues des utilisateurs de tests génétiques influencent leur perception des résultats.

Avec des informations de CBC News