Le robot marcheur, qui appartenait auparavant à la science-fiction, a pris pied dans la réalité d'aujourd'hui. Mais encore faut-il pouvoir le perfectionner pour étendre son utilisation.

Le doctorant Dmitri Fedorov, de Polytechnique Montréal, conçoit des systèmes mécaniques autoadaptatifs en vue de favoriser leur locomotion. Ces derniers peuvent ainsi se déplacer à l’aide de moins de moteurs, diminuant leur poids et, ultimement, leur coût.

Dmitri Fedorov rêve que ses robots marcheurs puissent un jour explorer l’espace ou contribuer à la recherche de survivants après une catastrophe.

Dmitri Fedorov a remporté le deuxième prix du concours Ma thèse en 180 secondes de l’Association francophone pour le savoir (Acfas).