Retour

Produire de l'énergie solaire malgré la neige

Recouverts de neige ou de givre, les panneaux solaires perdent de leur efficacité, un probléme que cherche à résoudre le Cégep de Sept-Îles, qui vient de recevoir une bourse du Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies (FRQNT) afin d'étudier l'optimisation de cette technologie en milieu nordique.

La bourse, d'un montant de 72 000 $, doit permettre au Cégep de Sept-Îles de trouver des solutions pour dégager les panneaux solaires de la neige et du givre, le tout sans avoir à se déplacer sur les lieux.

« Les panneaux solaires sont déjà fabriqués dans des matériaux pouvant résister à des températures très basses. Le défi, c'est [de trouver] comment se débarrasser de la neige sur les panneaux solaires, car lorsqu'ils sont recouverts, ils ne produisent plus d'énergie », explique le directeur de la recherche et de l'innovation du Cégep de Sept-Îles, Hussein Ibrahim.

Ce n’est pas du rêve, c’est de concret qu'on parle ici.

Hussein Ibrahim, directeur de la recherche et de l'innovation du Cégep de Sept-Îles

Une telle technologie permettrait une utilisation plus optimale des panneaux solaires au Québec, explique le chercheur en ajoutant que le potentiel solaire est beaucoup plus élevé à Montréal qu’à Londres, à Paris ou à Berlin.

L'énergie solaire pourrait, entre autres, servir de solution de rechange à l’utilisation du diesel par les communautés vivant en milieu nordique.

D'après les informations de l'émission Boréal 138

Plus d'articles