Retour

Rajeunir les vieux os à l’aide de cellules retrouvées dans le liquide amniotique

Des cellules retrouvées dans le liquide amniotique peuvent aider à renverser le vieillissement des os et même traiter les os fragilisés par l'ostéoporose, affirment des chercheurs britanniques.

Un texte d'Alain Labelle

Ce sont les cellules souches mésenchymateuses retrouvées dans le liquide qui entoure un bébé en développement qui ont ces propriétés régénératrices.

Des travaux menés sur des souris par la Dre Pascale Guillot et ses collègues de l’University College London montrent que l’injection de ces cellules renforce les os et permet de réduire de 80 % le risque de fractures.

Des essais cliniques chez l’humain sont censés commencer d’ici deux ans.

Si ces essais sont concluants, de nouveaux traitements contre la maladie des os de verre chez les enfants ou l’ostéoporose pourraient voir le jour.

Je pense que dans les prochaines années, nous aurons de nouvelles façons de ralentir le vieillissement de notre squelette et ainsi réduire les risques de fractures et de douleurs.

Dre Pascale Guillot

L'étude a montré que la présence de ces cellules souches augmente l'activité naturelle des cellules ostéoblastes plutôt que de fabriquer directement de nouveaux os eux-mêmes.

En fait, les cellules transplantées stimulent ces cellules devenues paresseuses avec le temps.

En septembre dernier, des chercheurs américains ont annonçé avoir mis au point une imprimante 3D qui fabrique des os synthétiques composés d'un biomatériau malléable et résistant stimulant la régénérescence osseuse.

Plus d'articles

Commentaires