Trois astronautes se sont posés sur les steppes du Kazakhstan à bord d'une capsule Soyouz après un séjour dans la Station spatiale internationale (SSI).

L'Américain Scott Kelly, 52 ans, et le Russe Mikhaïl Kornienko, 55 ans, y ont passé pas moins de 340 jours afin de mener des expériences en vue de futurs périples vers Mars.

Leur mission, entamée en mars dernier, est considérée comme l'une des étapes préparatoires importantes en vue de cet éventuel voyage.

La capsule Soyouz était pilotée par le cosmonaute russe Sergeï Volkoff, qui était dans l'espace depuis six mois.

MM. Kelly et Kornienko seront maintenant soumis à de multiples examens médicaux.

Pendant leur long séjour dans la SSI, les deux hommes ont aussi été soumis régulièrement à des examens médicaux ainsi qu'à une batterie de tests et d'analyses pour étudier les effets à long terme de la microgravité sur l'organisme humain.

D'autres séjours d'un an dans l'espace sont prévus avant de lancer la conquête de Mars dans les années 2030. La radiation sera un défi d'envergure, tout comme l'endurance du corps et de l'esprit pendant un périple de 2,5 ans.

Le frère jumeau identique de Scott Kelly, l'astronaute à la retraite Mark Kelly, s'était offert comme cobaye pour permettre aux chercheurs d'étudier les différences entre les deux hommes, un sur Terre et l'autre dans l'espace.

L'Américain Kelly affirme qu'il aurait pu rester un an de plus en orbite, mais avoue qu'il a bien hâte de retrouver sa famille et ses amis.

Ce qu'il lui a le plus manqué? L'absence d'eau courante, qui rend les choses difficiles concernant par exemple l'hygiène corporelle.

Scott Kelly compte donc sauter dans sa piscine dès qu'il arrivera chez lui, à Houston, au Texas.

Le record absolu du plus long séjour unique dans l'espace revient au Russe Valeri Poliakov, resté plus de 14 mois d'affilée (437 jours précisément) à bord de l'ancienne station spatiale Mir en 1994 et 1995.

Plus d'articles

Commentaires