Retour

Se débarrasser du stress pendant les Fêtes

Une doctorante du Centre d'études sur le stress humain explique les raisons pour lesquelles la période des Fêtes peut susciter du stress pour bon nombre de personnes, même lorsqu'elles sont en vacances.

Un texte de Lise Ouangari

Il y a tellement de personnes qui prenent plaisir à regarder les feux de foyer pour se détendre pendant les Fêtes que bon nombre de fournisseurs de câble et de satellite y consacrent une chaîne en continu.

Cela ne surprend pas Catherine Raymond, doctorante au Centre d’études sur le stress humain de l’institut universitaire en santé mentale de Montréal. Elle explique que certaines stimulations comme le feu de foyer peuvent « amener à avoir une espèce d’état de plénitude ou de pleine conscience qui va réduire le stress ».

« Quand on se concentre sur une stimulation […] ça va nous amener à faire moins de rumination, moins d’anticipation de situations stressantes. On va être plus dans le moment présent et c’est ça qui va nous amener à diminuer notre stress », explique-t-elle.

La peur d'être débordé

« Avant de partir en vacances, on va essayer de régler plusieurs dossiers au travail, on va essayer d’être le plus efficace possible pour pouvoir partir la tête tranquille. Donc, souvent, on va être très stressé », a-t-elle expliqué.

Elle ajoute qu'en général, les vacances peuvent entraîner du stress, car le quotidien s’apprête à être bousculé.

« On n’est pas dans notre routine habituelle, puis en plus, on a les enfants aussi qui ne sont pas à l’école, mais à la maison. Il faut penser à des activités. Donc, souvent, les premières journées vont être un peu plus stressantes », ajoute-t-elle.

La pression familiale

« Dans le temps des Fêtes, on peut se faire demander : "Finalement, as-tu eu ton augmentation, cette année?" ou "As-tu finalement terminé ton baccalauréat que tu as commencé il y a 7 ans?" », raconte Catherine Raymond.

Elle explique que des situations nouvelles, imprévisibles, sur lesquelles on n’a pas le contrôle ou encore qui menacent notre ego, peuvent entraîner une réponse de stress.

« Si, par exemple, on rencontre notre belle-famille […] ce sont des situations qui, en général, vont nous amener à nous remettre en [cause] », explique-t-elle.

Quelques conseils pour diminuer le stress

La doctorante indique qu’il est possible de diminuer le stress en s’organisant. « Si, par exemple, vous êtes quelqu’un qui est particulièrement sensible à l’imprévisibilité, un truc tout simple pourrait être d’essayer de vous y prendre à l’avance, d'essayer de planifier vos repas ou vos achats de Noël. »

Catherine Raymond conseille par ailleurs de rester actif pendant les vacances. « On sait que dépenser de l’énergie, par exemple en faisant du sport, de grandes marches ou du ski, peu importe, on va dépenser toute l’énergie qu’on mobilise en situation de stress », explique-t-elle.

Elle ajoute également que des personnes ont de la difficulté à décrocher du travail. « On va constamment réfléchir à ce qu'on doit faire en revenant des vacances. Il faut essayer de ne pas répondre aux stimulations qui viennent du travail pour nous aider à rester dans le moment présent », conclut-elle.

Plus d'articles

Commentaires