Retour

Stephen Hawking a transformé la vie d'une étudiante de Vancouver

Même si elle admet que cela sonne « très mielleux », une étudiante en astronomie et en physique de l'Université de la Colombie-Britannique (UBC), Steffani Grondin, affirme que Stephen Hawking l'a inspirée à vouloir décrocher la lune.

Âgée de 20 ans, la jeune femme déclare avoir été bouleversée par le décès mercredi du célèbre scientifique à l'âge de 76 ans.

« Il a eu un impact tellement important sur la communauté de l’astronomie, sur l’astrophysique dans son ensemble. C’est une perte énorme pour tout le monde », explique Mme Grondin qui est également la coprésidente du club d’astronomie de UBC.

Mme Grondin n’a jamais rencontré son idole, mais affirme qu’il a eu un impact incommensurable sur son parcours professionnel.

Il y a quatre ans, à l’âge de 17 ans, Steffani Grondin vivait dans la petite ville de Castlegar en Colombie-Britannique.

L’adolescente rêvait à une faculté de médecine quand elle a décidé de lire Une brève histoire du temps de Stephen Hawking.

« C’était fascinant [...] Après l’avoir lu, je savais ce que je voulais faire dans la vie », dit-elle.

Elle a été attirée par les explications de M. Hawking sur l’immensité de l’univers, ce qui lui a donné envie de découvrir les choses qui n’ont pas encore été expliquées.

Steffani Grondin s’intéresse particulièrement aux trous noirs et le rayonnement de Hawking qui défient les lois de la physique, selon les découvertes de l'astrophysicien.