Retour

Titan possède une molécule propice à la vie

La NASA a découvert de l'acrylonitrile dans l'atmosphère de Titan, la plus grosse lune de Saturne. Cette molécule est apte à former des structures flexibles et stables semblables aux membranes cellulaires.

Les scientifiques de la NASA ont décelé l’acrylonitrile de Titan à partir de données colligées par le Grand réseau d'antennes millimétrique/submillimétrique de l'Atacama (Atacama Large Millimeter/submillimeter Array) au Chili.

Il y aurait d'importantes quantités de ce composé chimique sur Titan, probablement dans la stratosphère, cette partie de la Lune qui lui donne sa couleur brun orangé.

« La découverte de ce composé chimique est excitante pour les scientifiques qui tentent de déterminer si la vie peut se développer dans des mondes aussi froids que Titan », explique le scientifique Martin Cordiner, du Goddard Center for Astrobiology appartenant au Goddard Space Flight Center de la NASA, au Maryland, et auteur de l’article paru dans la revue Science Advances.

Sur Terre, l’acrylonitrile, aussi connu sous le nom de cyanure de vinyle, est utilisé dans la fabrication de plastiques. Mais dans les conditions rigoureuses de Titan, ce composé serait apte à former des structures semblables aux membranes cellulaires.

En 2015, les scientifiques se sont demandé quelle molécule pourrait former sur Titan une structure semblable aux couches protectrices de lipides dans les membranes cellulaires terrestres. Ces lipides protègent l’intérieur de la cellule du monde extérieur. Les scientifiques ont alors déterminé que l'acrylonitrile était la meilleure candidate à ce chapitre.

Cette molécule formerait la membrane d’une sphère qui servirait de réservoir. Ainsi formée, une sphère composée d’acrylonitrile permettrait de contenir des composés moléculaires suffisamment longtemps pour leur permettre d’interagir entre eux.

Plus d'articles

Commentaires