Retour

Tortues et méduses : une scientifique demande l'aide du public pour une recherche

Une scientifique de l'Université Dalhousie, à Halifax, demande aux gens de prendre en note leurs observations de méduses pour l'aider à faire une recherche sur la tortue luth.

Les méduses constituent une nourriture importante pour la tortue luth, une espèce menacée au Canada. Bethany Nordstrom, étudiante diplômée en biologie, étudie ces tortues et elle cherche l'appui du public pour savoir où vont les méduses et en quel nombre on les trouve.

Elle veut mieux comprendre les habitudes alimentaires de la tortue luth et les relations prédateur-proie entre les deux espèces.

Mme Nordstrom indique que les scientifiques connaissent mieux la tortue luth que les méduses. Elle précise que la tortue luth aime dévorer les méduses de grande taille, comme la cyanée et l'aurélie lune. Si l'on détermine où se trouvent les méduses, on en saura davantage sur les habitats essentiels à la tortue luth et sur l'abondance de sa nourriture.

La biologiste ajoute que les données recueillies par le public pourraient aussi servir à l'étude de changements écologiques. Les scientifiques cherchent de l'information sur diverses conditions environnementales, comme la température de l'eau. Ces informations de base sont très importantes, selon Mme Nordstrom.

Bethany Nordstrom effectue ses travaux en collaboration avec le laboratoire océanographique Bigelow, au Maine. Elle demande à toute personne qui voit une méduse, même un spécimen échoué sur une plage, de lui écrire à l'adresse jellyfish@dal.ca en donnant le lieu, la date et une description de l'animal.

Plus d'articles

Commentaires