Retour

Un campement de 12 000 ans mis au jour au Nouveau-Brunswick

Des archéologues estiment qu'un campement mis au jour à quelques mètres d'une nouvelle route à Fredericton est âgé d'environ 12 000 ans.

Le campement recélait environ 600 objets de toute sortes, surtout des outils, ainsi qu'un foyer contenant du charbon.

Il est très rare de trouver des campements aussi âgés et intacts, souligne l'archéologue provincial Brent Suttie, qui supervise sur les lieux une équipe de 22 techniciens.

Parmi les objets trouvés, on remarque des fragments d'outils en pierre et des pointes façonnées qui auraient pu servir à fabriquer des lances. Aucun objet cérémonial n'a cependant été trouvé.

Le campement semble être situé sur ce qui serait une ancienne plage lacustre. M. Suttie explique que ce lac glaciaire avait environ dix fois la superficie du plus grand lac actuel de la province.

Un lien ancestral

Certains techniciens sur les lieux ont un lien ancestral avec les Autochtones qui avaient établi le campement. Shawna Goodall, une Malécite, dit être émerveillée. Elle explique qu'il s'agit de ses ancêtres et qu'elle a la chair de poule en touchant ces anciens objets.

Tyson Wood, un autre technicien malécite, a grandi dans la Première Nation de St. Mary, à quelques kilomètres du campement. Il dit aussi avoir la chair de poule en pensant à ces ancêtres qui prenaient place autour d'un feu pour façonner leurs outils.

Le ministre des Transports du Nouveau-Brunswick, Bill Fraser, a visité les lieux. Il a déclaré que le site est très important pour la population de la province et que son gouvernement va s'assurer de le protéger.

D'après le reportage d'Alan White et de Shane Fowler, CBC

Plus d'articles

Commentaires