Retour

Un déversement de bitume nuirait à la migration du saumon en C.-B., dit une étude

Le saumon dépense toute son énergie pour migrer à travers les rivières et ruisseaux de la Colombie-Britannique, mais selon une étude, même un montant minuscule de bitume nuit à ses chances de revenir frayer.

Le bitume dilué entrave la nage du saumon, cause de la rigidité au muscle cardiaque et endommage les reins, dit Sarah Alderman, chercheuse à l’Université de Guelph.

« Nous voyons des changements dans les molécules jusqu'à l'organe », dit-elle. « Tout cela change la façon de nager. »

Le bitume ressemble à l'asphalte effrité et ne s'écoule pas comme le pétrole. Il doit être dilué avec une autre forme de pétrole avant de s’écouler dans les oléoducs.

C’est le produit qui s’écoule principalement entre l’Alberta et la Colombie-Britannique à travers l’oléoduc Trans Mountain de Kinder Morgan.

L’entreprise a déclaré qu’elle s’engage à assurer la sécurité de l’oléoduc. « Trans Mountain a mis au point une série de programmes pour prévenir les défaillances d’oléoducs et maximiser la sécurité du réseau d’oléoducs. »

Une industrie qui vaut des millions

Le pipeline traverse le bassin versant du Fraser, la plus grande zone de saumons d'eau douce au Canada selon Mme Alderman. Les industries de la pêche commerciale et sportive de la Colombie-Britannique produisent des centaines de millions de dollars et l'espèce a une importance culturelle et spirituelle importante pour les peuples autochtones.

Mme Alderman dit qu’un déversement de bitume est plus difficile à nettoyer que le pétrole parce que le bitume sombre dans l’eau tandis que le pétrole peut être écumé de la surface.

Plus d'articles