Retour

Un effet domino bouleverse la vie aquatique de la baie Howe

La maladie mystérieuse qui décime des millions d'étoiles de mer dans l'océan Pacifique depuis 2013 mène à une réduction importante des forêts d'algues dans la baie Howe en Colombie-Britannique, constatent des scientifiques.

Dans la revue en ligne PeerJ, la biologiste Jessica Schultz de l'Aquarium de Vancouver estime que 90 % des solaster géants ont disparu de la baie Howe en seulement quelques semaines il y a trois ans. « Les plongeurs rapportaient que ces étoiles de mer tombaient en morceaux devant leurs yeux », explique-t-elle.

Par conséquent, les étoiles de mer ne menacent plus leurs proies habituelles, les oursins verts, qui profitent à leur tour de la disparition de leur prédateur pour s'emparer des forêts de kelp, les grandes algues brunes poussant dans la baie Howe.

Ce bouleversement de l'interaction entre prédateur et proie est l'équivalent d'une « coupe à blanc », estime Mme Schultz qui fait référence à l'abattage complet d'une exploitation forestière.

« Lorsque vous êtes habitués à voir des lits d'algues qui sont maintenant des roches nues avec des oursins, cela fait un peu mal au cœur », explique la chercheuse de l'Aquarium de Vancouver.

Mme Shultz se souvient d'un temps où le fond de la mer était couvert d'étoiles de mer. Aujourd'hui, dit-elle, ces échinodermes ne peuvent être aperçus dans la baie Howe que toutes les six ou sept plongées.

La maladie mystérieuse qui décime les étoiles de mer du sud de la Californie jusqu'en Alaska provoque la désintégration de leurs bras en substance visqueuse.

Plus d'articles

Commentaires