Des scientifiques indiens enquêtent sur les circonstances entourant la mort d'un homme qui, selon les autorités locales, aurait été tué par la chute d'une météorite.

Un décès qui, s'il était confirmé, serait le premier du genre jamais répertorié.

Selon les informations rapportées, la météorite est tombée samedi sur le terrain d'un établissement d'enseignement privé, tuant un chauffeur de bus qui s'y trouvait.

Trois autres personnes auraient été blessées par la chute de cette météorite, dont l'impact a creusé un grand cratère dans le sol et fait exploser les vitres d'un bâtiment voisin.

Les médias locaux ont diffusé les images de la « météorite », une pierre bleutée de 11 grammes.

Des tests doivent être menés pour confirmer qu'il s'agit bel et bien d'une pierre d'origine extraterrestre.

Selon le Pr S. P. Rajaguru, de l'Institut indien d'astrophysique de Bangalore, l'objet en cause pourrait aussi être un débris de fusée ou de navette spatiale.

Si l'hypothèse de la météorite se confirmait, ce serait le premier cas répertorié au monde d'un homme tué de cette manière.

Le seul autre cas répertorié d'une personne frappée par une météorite est celui de l'Américaine Ann Elizabeth Hodges en 1954. Cette dernière avait toutefois survécu.