Retour

Un laser canadien pour étudier un astéroïde susceptible de percuter la Terre

La sonde OSIRIS-REx s'élancera dans deux semaines à destination de l'astéroïde Bennu, susceptible de percuter la Terre vers la fin des années 2100.

La fusée Atlas V, qui lancera la sonde le 8 septembre depuis Cap Canaveral, en Floride, est en cours d'assemblage au Centre SpatialKennedy de la NASA.

Fabriqué au Canada, le laser de l'engin spatial est au coeur de la mission visant à rapporter sur Terre un morceau de l'astéroïde Bennu. 

Ce laser, le plus perfectionné jamais envoyé dans l'espace, permettra de cartographier l'astéroïde en 3D afin de repérer les meilleurs sites où prélever l'échantillon qui reviendra sur Terre en 2024.

L'altimètre laser OSIRIS-REx est un système de cartographie laser ultraperfectionné capable de prendre jusqu'à 10 000 mesures par secondes, qui permettront de reproduire l'astéroïde Bennu en trois dimensions.

La mission d'une durée de sept ans permettra de connaître les propriétés physiques et chimiques se trouvant sur Bennu, mais également de recueillir des renseignements cruciaux afin de connaître la trajectoire exacte de l'astéroïde.

Elle pourrait également contribuer à l'avancement des recherches concernant la naissance de l'univers et la formation des planètes.

L'engin spatial devrait atteindre l'astéroïde Bennu vers la fin de 2018.

Plus d'articles

Commentaires