Deux équipes de physiciens, l'une canadienne et l'autre chinoise, ont franchi une nouvelle étape vers la téléportation quantique : elles ont réussi à déplacer de l'information d'un lieu à un autre sans envoyer physiquement quoi que ce soit entre les deux endroits.

Un texte d'Alain Labelle

Les équipes ont utilisé des méthodes différentes, mais ont réussi à téléporter des informations sur plusieurs kilomètres de réseau de fibre optique dans deux villes.

Petite précision importante pour les amateurs de Star Trek : cette forme de téléportation diffère de celle décrite dans la série, puisqu'elle consiste à transférer les états quantiques d'une particule de lumière, et non des membres de l'équipage de l'Enterprise.

Construire l'Internet de demain

Éventuellement, la téléportation quantique pourrait révolutionner notre quotidien, notamment dans le domaine des télécommunications et du cryptage informatique sur Internet. Elle pourrait permettre de garantir qu'une information envoyée d'un émetteur vers un récepteur parvienne à destination sans être interceptée.

Le Dr Wolfgang Tittel et ses collègues de l'Université de Calgary, en Alberta, ont téléporté l'état quantique d'un photon sur une distance de 8,2 km.

En Chine, les Drs Qiang Zhang et Jian-Wei Pan de l'University of Science and Technology of China ont utilisé une autre technique sur une distance de 30 km.

Le Dr Tittel explique que, dans ses travaux, son équipe a utilisé une configuration qui pourrait servir de référence pour les réseaux quantiques des villes.

En fait, les deux études montrent que la téléportation quantique fonctionne avec la fibre optique utilisée dans les régions métropolitaines.

Ces travaux ont été publiés dans la revue Nature Photonics.

Plus d'articles

Commentaires