Un véritable quartier du savoir commence à prendre forme près du Centre hospitalier universitaire Dr-George-L.-Dumont, à Moncton.

Ce quartier comprendra le centre de médecine de précision qui est en construction, mais aussi le centre d'excellence annoncé cette semaine par le ministère fédéral des Pêches.

L'Université de Moncton fait construire le centre de médecine de précision, un projet de 26-millions de dollars.

Quand les travaux seront terminés, des scientifiques y feront des recherches en oncologie et en génétique.

De l’autre côté de la rue, l’édifice de Pêches et Océans Canada abritera bientôt un Centre d'entreprise des sciences de l'Atlantique.

Les scientifiques du ministère pourront travailler dans de nouveaux laboratoires à la fine pointe de la technologie.

Une masse critique de scientifiques

Le biochimiste Marc Surette, de l’Université de Moncton, se réjouit de ces développements. « Je ne sais pas si c'est planifié, mais ça va créer un pôle de scientifiques. »

Il croit que tous les chercheurs profiteront de cette masse critique de scientifiques.

« Il va y avoir plus de chercheurs [...], plus d'expertise dans la région. Ça être des laboratoires bien équipés. Il risque d'y avoir des équipements qui peuvent nous servir. [De la même façon], les équipements que nous, on aura [pourront] leur servir. En sciences, souvent, il y a beaucoup d'entraide. Alors ça ne peut que nous aider! »

Il croit d’autre part que la création de ce quartier du savoir donnera un nouvel élan à la recherche scientifique en Acadie.

Autre grand avantage de ce quartier du savoir en développement : il permettra aux jeunes cerveaux acadiens de revenir dans la région, à la fin de leurs études.

D’après un reportage de Michel Nogue

Plus d'articles

Commentaires