Retour

Un requin-pèlerin observé en Colombie-Britannique

Un requin-pèlerin a été observé en mai dernier près des côtes au centre de la Colombie-Britannique par un bateau de recherche scientifique. Une apparition rare pour le plus gros poisson présent dans les eaux canadiennes.

L'espèce est officiellement menacée depuis 2010.

En 1955, le gouvernement fédéral considérait le requin-pèlerin comme une espèce nuisible qui gênait la pêche commerciale en se prenant régulièrement dans les filets. À cette époque, leur population était estimée à plusieurs centaines dans les eaux de la province. Pendant 14 ans, un programme d'éradication avait été mis en place et un navire spécialement équipé d'une lame tranchante sur la proue était chargé de les éliminer.

Le requin-pèlerin flotte généralement près de la surface de l'eau et se nourrit principalement de zooplancton au moyen de sa large bouche qui filtre l'eau. Il peut atteindre 12 mètres de long.

Le requin-pèlerin, totalement inoffensif, est surnommé le gentil géant.

Plus d'articles

Commentaires